Full text: 5(1924), Mars-Juin = Nr. 36 (36)

402 
LE ROMAN 
L'AUTRUCHE AUX YEUX CLOS, par Georgeo Ribemont- 
Deooaigneé (Sans Pareil, édit.) 
Il y a chez Georges Ribemont-Dessaignes une force sauvage, un 
souffle d’une extrême ardeur et ce don de ronger qui est comparable 
à un acide. Son roman est une preuve éclatante de ce que j’avance. Le 
lecteur est entrainé, bousculé et comme « passé à tabac » par le terrible 
auteur de LAutruche aux yeux cLoe. Dès la première page du livre on 
est pris à la gorge et jusqu’à la fin il faut lire en haletant au passage 
les beautés plus éclatantes d’un étrange ouvrage. 
Le rôle d'un critique semble se réduire à trouver des points de 
comparaison. En présence de cette Autruche aux yeux cloo c'est peine 
perdue. C'est qu’en effet un des plus grands, sinon le plus grand mérite 
de ce roman est son incroyable nouveauté. J'ai beau chercher, je ne 
saurais trouver un livre qui fasse mieux comprendre qu'il y a quelque 
chose de changé dans l’esthétique du roman {pic). 
Puisqu’il s’agit du livre d’un ami, il me sera pardonné de parler 
de moi. En le lisant, ce livre rouge comme des yeux d'assassins, je 
méprisais les deux romans que j'ai publiés et celui que je termine 
actuellement et je les reniais de toutes mes forces.- Je n’osais lever les 
yeux vers ces miroirs parce que je craignais de me trouver très vieux. 
L'Autruche aux yeux cLoo est construit selon une règle mystérieuse, en 
empruntant à cette vie qui nous entoure un attirail, un flamboiement 
inespérés. Parfois l’auteur accepte l'exotisme mais le modifie si radica 
lement qu'il le récrée. Je ne puis trouver de meilleur exemple que ce 
désert du Mexique dont la description forme le chapitre premier. 
Des scènes révoltantes de grandeur sont à citer: la révolution, la 
maison de santé et le dîner dans un bar inquiétant. Mais ce qu’à mon 
avis il faut préférer, ce sont ces hommes et ces femmes qui sont des 
êtres vivants comme des cancers. Il y a dans l’âme de ces personnages 
une incomparable folie qui est aussi une raison miraculeuse. La logique
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.