Full text: 5(1923), Sept.-Octobre = Nr. 33 (33)

MAX JACOB 
161 
sens et du mauvais esprit). Un grand cri venait de la cave (Oh! là! 
mon Dieu! serait-ce pas l’enfer?) et mon ami Elgard (c’est mon âme, 
mon âme) sortit de l’escalier bien pâle de terreur. 
LE GOUACHE DE THEATRE PAR MAX JACOB 
Là-haut, s’il neige dans l’azur, c’est en forme de corbeille. Sur la 
poitrine du Mousquetaire rouge ce Soleil! et le Sacré Cœur d’un per 
sonnage ou ange ! Derrière eux : cyprès qu’on dit les tours jumelles d’une 
église. Où suis-je? 
DÉCOLLATION 
Chères têtes de mes amis! autour des papiers à déchiffrer! autour du 
feu qui ne prend pas! autour du jeu des Boules qu’on poussait sur la 
grand’route dans ce paysage de montagnes. Chères têtes de mes amis. 
FATUITÉ 
L’ombre du peigne chez le coiffeur sur le front du chauve, il croit à un 
miracle capillaire. 
MARINES A ROSCOFF 
Marre, support des marins 
Poème en prose rimée 
Il y a autant de boutons 
à la Robe de la Sainte Vierge 
autant que sur les continents 
aux autels il y a de cierges, 
autant qu’Elus roses et blancs, 
autant que péchés sous ma veste.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.