Full text: 5(1923), Sept.-Octobre = Nr. 33 (33)

ERIK SATIE 
183 
CHRONIQUE MUSICALE 
PARLONS A VOIX BASSE 
Je désirerais que mes adversaires me connussent 
mieux qu’ils ne me connaissent, les braves gens. Tantôt 
ils font de moi un fou ; tantôt ils me représentent comme 
étant un être doué d’une platitude qui n’a d’égale que la 
leur. Peut-être, se trompent-ils. 
Les qualités musicales que je peux avoir, je les dois à 
l'étude et à une native application du bon sens. Je n'ai 
jamais craint de mettre en pratique les vérités de M.. de 
La Palice, mon maître. Ces vérités — qui n’ont l’air de 
rien — servent de base à l’esprit ; elles modèrent le 
romantisme du facile enthousiasme que nous avons tous 
en nous, hélas ! 
Grâce à M. de La Palice, j’ai réussi à pouvoir inven 
torier un coin — un tout petit coin — de la Vie humaine, 
et, peut-être de celle animale.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.