Full text: 4(1922-1923), Déc.-Janv. = Nr. 30 (30)

LA MARE AUX MITRAILLEUSES 
399 
LE QUART D’UNE VIE 
Plutôt que périssent les cannibales 
nous démolirons les pianos 
nous interdirons les vendanges 
nous arrêterons les marées 
Couverture des étoiles 
le vent roule des motocyclettes. 
Il ne croit pas à l’eau salée 
et symbolise les aspirations des peuples 
comme la guerre 
comme les vêtements 
ïVoble cœur songe au collodion 
qui les pieds dans les cheveux 
s’ennuie s’ennuie s’ennuie 
comme un bouquet de lilas 
dans une valise 
Le visage roulé dans la farine 
le tropique du Capricorne est dans ma main 
qui tremble 
qui s’amincit et s’allonge 
qui roule 
et s’en va très loin sous un arbre 
comme un rat malade 
il est temps de vous marier 
si vous craignez la pluie 
vieux monastère sans ceinture 
plaques grises 
Cotons de malheur
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.