Full text: 4(1922-1923), Déc.-Janv. = Nr. 30 (30)

LITTÉRATURE 
419 
l'extrême droite, ni pour l'extrême gauche ou plutôt, en poète, il a choisi 
de croire à l'une et à l'autre. 
Il déplore la mort de son ami Lefebvre qui eût été, selon lui, le 
chef du futur socialisme. Il pressentait en face de cet homme là, à droite, 
un autre homme que les circonstances lui eussent opposé. Pense-t-il à 
lui-même? 
J'imagine plutôt qu’il se voit successivement dans chacune de ces 
deux postures inconciliables, que je veux croire pourtant toutes 
deux indispensables à son esprit. 
Mais n'anticipons pas. Il n'y a peut-être jusqu'ici que simple ren 
contre entre ce poète et la substance politique. 
Au point où il se trouve, visionnaire intrépide, constructeur éner 
gique, tout peut lui arriver. 
Parmi les "jeunes" il n'en est pas qui soit moins homme de lettres, 
moins occupé à considérer la littérature comme un métier. Avec Æesure 
de La France il vient de donner un nouvel exemple de désintéresse 
ment professionnel. 
Sans vouloir préjuger l'avenir ni médire du passé, je crois que 
Drieu La Rochelle donnera une mesure plus complète du génie qui 
l’anime le jour qu'il abandonnera des problèmes trop vastes où l'esprit 
ne peut qu’établir des points de repère, que tracer de vagues esquisses, 
pour s’attacher de toute l'audace de sa sincérité et de son imagination 
à l’étude plus modeste mais autrement profonde du cœur humain. 
Jacques POREL.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.