Full text: 4(1922-1923), Déc.-Janv. = Nr. 30 (30)

430 
WALDEMAR GEORGE 
renseigne le spectateur sur les intentions et sur les inquiétudes du 
sculpteur, dont cette œuvre est une véritable profession de foi. 
Suivent de nombreuses statues, dont chacune, osons l'affirmer, au 
risque de faire prendre Lipschitz pour un théoricien pédant, repré 
sente un problème nouveau. 
Bas-reliefs, qui s’inscrivent dans un pentagone, hauts-reliefs, dont 
les éléments se détachent du fond, enserrés dans un ovale concave, 
statues spirales qui évoquent telles sculptures baroques, statues fron 
tales construites selon le mode égyptien toutes les formes d'expres 
sion sont successivement exploitées par cet ardent chercheur, qui tient à 
profiter des conquêtes anciennes et à connaître les moindres secrets de 
l'art qu’il exerce. 
A quoi bon parler ici du talent personnel de Lipschitz? Pour moi, 
je renonce à faire valoir les vertus intrinsèques d'une œuvre, à vanter 
son style, à en déchiffrer la texture. Je me bornerai à dire que sa valeur 
réside entièrement dans son caractère spécifique. Lipschitz est un sta 
tuaire au sens le plus absolu du mot, et son art est une tentative hardie 
de doter la sculpture d’un langage distinctif, qui lui soit particulier. 
WALDEMAR GEORGE. 
JEAN COCTEAU 
De L’œuvre graphique-, encore A peu connue (1) de Jean Cocteau, seuls Les 
Eugènes qui illustraient Le Potomak nous étaient familiers jusqu’ici. Nous 
offrons auiourd’hui, à nos Lecteurs des dessins d’une optique très différente. 
D’abord, précisons que Les dessins de poète ne sont pas des dessins de pein 
tre. Ceci pour éviter tout malentendu. Léo figures que Cocteau anime sous 
son crayon vont d'une représentation objective à La fantaisie La moins contrôlée. 
Afais elles ne sont au sens ou on L’entend habituellement ni du dessin, ni de 
la caricature. Ainsi que Jean Cocteau me prie de le dire aux lecteurs des 
feuilles libres, elles ressemblent plutôt à « une sorte de grosse écriture et ne 
prétendent pas être prises au sérieux ». 
Æais ici, nous pouvons nous demander ou se trouve la limite qui permet de 
prendre ou de ne pas prendre une expression au sérieux ? 
Æ. R. 
(i) Sous le litre de: Le Violon d’Ingres paraîtra aux éditions de la Librairie Stock, un album 
dédié à Picasso, de 150 dessins de Jean Cocteau.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.