Full text: 4(1922), Octobre-Novembre = Nr. 29 (29)

MOGANNI NAMEH 
387 
MOGANNI NAMEH 
VI 
Il ouvrit les yeux. 
Il était étendu sur son lit, tout habillé. 
En face de lui, sur une chaise, la mère dormait. Elle l’avait proba 
blement veillé. 
Les autres dormaient, sonores. 
Sur son front, un bandeau glacé. Cela le gênait horriblement, car 
s’il avait la tête chaude, ses extrémités étaient froides et il faut bien que 
le foyer calorique se maintienne quelque part, que diable! Deux filets 
d'eau lui pourfendaient les tempes. L’eau froide, c’est si brutal. La 
méthode de tremper un membre blessé dans de la glace ou d’exposer des 
malades au fouet des douches, le scandalisait. Ce qu’il lui fallait, à lui, 
c’était de l’alcool. Il avait remarqué, que le cognac par exemple, abat 
les températures, éteint les fièvres,
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.