Full text: 4(1922), Octobre-Novembre = Nr. 29 (29)

342 
BLAISE CENDRARS 
l’un j’offre mon cœur sanglant rempli de rêves d’amour, éternels, illimités 
et aussi somptueux que ma folle fantaisie ; à l’autre, ma chair humide trop 
mûre des moiteurs languissantes, des désirs précis et chauds, et aussi con 
centrés que ma volonté toute-puissante. Je m’amuse aux ébats et aux 
disputes de ce petit dieu et de ce petit diable qui se pendent à mes trousses, 
tâchent d’attraper l’un mon cœur, l’autre mon sexe et je ris de leurs 
culbutes. Je suis le Poète : j’ai donné et cœur et sexe à la Femme. Insou 
ciant je m’enivre d’illusions et de beauté : de mots, de lignes, de sons, 
de lumièrese et de parfums. Je rêve. Je ne suis ni bon, ni méchant, ni naïf, 
ni perverti : je souris : et c’est une ride de plus à îa face du Néant, car 
je suis le Néant : l’Homme : le Néant primordial qui planait sur les 
eaux, qui fit le Verbe, la Gloire, l’Immortalité. » 
Ne pouvant retrouver son équilibre, il sortit. 
Il marchait avec peine. 
Des bandes d’ouvriers le croisaient. Des êtres enguenillés, emballés 
de la houppelande en peau de mouton et crasseux; des visages comme 
équarris à coups de hache, des faces taillées à même le chêne où pen 
dait, comme des lambeaux d’écorce, la barbe; des brutes, la bête des 
bois; la plupart petits, trapus, noueux, mauvais, avec, dans leur figure 
plissée, des yeux bleus pointillés de rouge, des yeux observateurs, rusés, 
malins, avares. Ils passaient par groupes, pataugeaient dans la boue de 
la chaussée, les pieds entortillés de paille et entraient, par enfilades, se 
bousculant, chez les traiteurs aux affiches violemment bariolées de rouge 
et de bleu autour des théières or. 
Il pleuvait toujours. Dans l’air circulait une moiteur imprévue; on 
sentait que le printemps allait s’installer. La glace se craquelait; au bout 
des branches pendaient comme des tampons humides de ouate; la neige 
noire était spongieuse. 
Il huma ce renouveau qui avait un relent sourd d’hôpital.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.