Full text: 4(1922), Octobre-Novembre = Nr. 29 (29)

CRITIQUE GÉNÉRALE 
353 
feuilles libres 
CRITIQUE GÉNÉRALE 
POLITIQUE ET POÉSIE 
A propos d’une enquête 
La Revue hebdomadaire a récemment ouvert une enquête sur la 
jeune littérature et a posé à quelques écrivains ‘‘ choisis ", spécialement 
choisis, deux questions que je résume : Quels ont été vos maîtres ? 
Croyez-vous à la renaissance du genre traditionnel ? (J'ai été interrogé, 
il est vrai, mais comme repoussoir sans doute). Par un hasard extraordi 
naire, tous ces “jeunes" écrivains ont chanté les louanges de Bourget, 
Maurras, Barrés, Maurras, Bourget, Barrés... 
Tous les critiques de la « droite » se gargarisaient à qui mieux 
mieux : Barrés, Bourget, Maurras. Henri Massis en profita pour 
parler de poésie. Dans un article de la Revue universelle (Tome XI N° 14 
du i5 octobre 1922), après avoir couvert de fleurs l’ardent néophyte 
Benjamin Crémieux, il s’attaque au mouvement Dada :
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.