Full text: 4(1922), Octobre-Novembre = Nr. 29 (29)

m 
362 BENJAMIN PÉRET 
T*'iïyfiiî’îr v rr'gliti W 
Voici des jeunes ou des vieux qui découvrent le cubisme. (Il était 
temps) Des personnages à. la tête en forme de pain de savon, les pieds 
triangulaires. 
Parmi toutes ces prétentions, le “m'as-tu-vu", quelques person 
nages se détachent. Ils n'ont pas voulu faire comme tout le monde. 
M. Yaoyama expose un tableau, qui heureusement ne rallie pas tous 
les suffrages du public : quelques personnages assis dans une grande 
pièce complètement nue regardent, les yeux fixés. Il n'en faut pas plus 
pour que les visiteurs se massent devant cette toile et cherchent à 
comprendre ce qu'ils voient. Mais c’est vous qu'ils aperçoivent, braves 
gens, et ils n'en reviennent pas de vous trouver un visage aussi stupide ! 
Quant à la sculpture, elle ne comprend que des monuments aux 
morts, des sculptures cubistes et des imitations des nègres : donc 
manque absolu de nouveau, absence de révélation. 
Salon d’Automne 1022 : — 
* 20 
Benjamin PÉRET. 
Appartient a M. Zborowgky.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.