Full text: Les champs magnétiques

38 
LES CHAMPS 
retournent aux grains de soleil. Aux petites lyres cli 
gnotantes se poursuivent trois ou quatre rêveries 
signalabtes dans les accidents de terrain. Les anar 
chistes ont pris place dans la Mercédès. Un mar 
chand de chambres à air qu’ils ont fait boire à leur 
santé soupire en ensemençant la route. Nous n’osons 
plus penser au lendemain à cause de ces bouteilles 
remplies de copeaux de cuivre et argentées à la sur 
face des mers. On pâlit sur des manuscrits déteints 
par le sommeil et épongés de cendre. On sera pris la 
main dans le coffre-fort : 13 est un nombre sûr. 
Les mauvaises actions nous sont comptées comme 
les bonnes et nous les commettons de sang froid : 
mais dans les ville» délicieusement ajourées, les 
hôtels aux murs de verre (ô le plancher de nos 
larmes bataviques !) nous avons de ces lassitudes 
poignantes comparables à l’embroussaillement des 
eaux >ur les montures de corail blanc. Nous nous 
étoilons en d’incompréhensibles directions, parmi 
les grandes veines bleues du lointain et dans les gise 
ments. 
On signale ici le passage émouvant des croiseurs 
à une heure du matin. Ce n’est plus la course de 
régates rayure de ce jeudi. Je deviens régulier comme 
un verre de montre. Sur terre il se fait tard et 
Ton redoute un rapprochement éternel de mu- 
railles. L’artifice des mois s# déclare. Les rideaux
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.