Full text: Les champs magnétiques

62 
LES CHAMPS 
* 
« On m’a parlé d’un restaurant luxueux où les mets 
les plus divers sont apportés. Il y a des dessous de 
plats à musique, des carafes à deux becs, des verres 
à pied et une magnifique porte d’entrée. 
— Les plus magnifiques portes sont celles derrière 
lesquelles on dit : « Ouvrez, au nom de la loi ! » 
— Je préfère à ces drames le vol silencieux des 
outardes et la tragédie familiale : le fils part pour les 
colonies, la mère pleure et la petite sœur pense au 
collier que son frère lui rapportera. Et le père se 
réjouit intérieurement parce qu’il pense que son fils 
vient de trouver une situation. 
— J’ai été recommandé dès mon jeune âge à un 
animal domestique et pourtant j’ai toujours préféré 
à la chaleur de sa langue sur ma joue une petite 
histoire des temps passés. 
— Du bout des lèvres on peut boire cette liqueur 
verte mais il est de meilleur ton de commander un 
tonique. 
— Les forçats se donnent une peine immense pour 
garder leur sérieux. Ne leur parlez pas de ces enlève-
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.