Full text: Les champs magnétiques

68 
LES CHAMPS 
— Ce sont des Arcs de Triomphe et vous pouvez 
jouer au cerceau. Des agents de police sont de garde 
à tous les coins, mais l’amour nous rend invisibles. 
Nous tournons la tète et le jour se lève immédia 
tement. 
— Nous n’attendons que le résultat des courses 
pour revêtir nos tenues de soirée, héritage de la mère 
Patrie. Nous sauverons les apparences en bravant les 
parchemins ciliés des antichambres ducales. Il y 
aura beaucoup de monde et nous aurons l’occasion 
de nous faire voir. 
— Mais vous oubliez que la porte dont il était 
question va s’ouvrir. Les invités viendront dans 
votre chambre. Le canapé n’est plus à sa place et la 
table va tomber. Ecoutez-moi, il s’agit de votre salut. 
Méfiez-vous des tableaux et des dessins, La lumière 
que vous absorbez vous rongera les poumons et votre 
habit sera taché de sang. La maîtresse de maison 
regardera vos yeux et elle y verra tous vos crimes. 
Ce sont les paillettes de votre vie qui se sont égarées 
sous votre paupière. 
— Je vous jure que je suis innocent. Vous prenez 
pour ma prunelle le feu de ma cigarette. 
— Ce plafond vous fait peur et je sais que, si nous 
n’y prenons pas garde, un vieillard, c’est-à-dire la 
bibliothèque, me marchera sur le pied. C’est dans ce
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.