Full text: Les champs magnétiques

MAGNÉTIQUES 
£> 
dehors, les arbres enivrés de tous les regards ont le 
vertige monstrueux des foules au départ d’un avion 
pour un voyage éternel. A tous les signaux, une 
énorme bête se tient cachée et regarde d’un seul œil 
ce grand lézard bruyant qui glisse sur des ruisseaux 
de diamants et sur les cailloux des mines aériennes. 
Le lac qu’on traverse avec un parapluie, l’irisation 
inquiétante de la terre, tout cela donne envie de dis 
paraître. Un homme marche en cassant des noisettes 
et se replie par moments sur lui-même comme un 
éventail. Il se dirige vers le salon où l’ont précédé 
les furets. S’il arrive pour la fermeture, il verra des 
grilles sous-marines livrer passage à la barque de 
chèvrefeuille. Demain ou après-demain, il ira 
retrouver sa femme qui l’attend en cousant des 
lumières et en enfilant des larmes. Les pommes 
véreuses du fossé, l’écho de la mer Caspienne usent 
de tout leur pouvoir pour garder leur poudre d’éme 
raude. Il a les mains douloureuses comme des cornes 
d’escargot, il bat des mains devant lui. Tout l’éclaire 
de son raisonnement tiède comme un corps d’oiseau 
à l’agonie; il écoute les crispations des pierres sur la 
route, elles se dévorent comme des poissons. Les cra 
chats delà verrière lui donnent des frissons étoilés. Il 
cherche à savoir ce qu’il est devenu, depuis sa mort.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.