i5 
conduit vers les ports de l’avenir. Francis Picabia eut une 
grande influence sur Marcel Duchamps et. ils cherchèrent 
ensemble dans cette voie, où ne tarda pas à les suivre 
Ribémont-Dessaigne. Marcel Duchamps exerça de même une 
forte influence sur Crotti, Suzanne Duchamps et Man Ray. 
Voici comment s’exprime Guillaume Appolinaire sur 
cette question d’influence artistique : 
M. Thiesson demande sur qui Picabia aurait eu de l*influence. 
J’ai peut-être tort de rechercher les influences que peuvent subir 
ou exercer les peintres dont je parle, mais on ne peut nier, je 
crois, que Francis Picabia, n’ait influencé deux peintres intéres 
sants et qui cherchent, Marcel Duchamps et Jacques Villon, dont 
le premier a un réel et très grand talent. M. Thiesson demande 
encore par qui Picabia est combattu ; c'est que M. Thiesson ne lit 
pas les journaux, ne fréquente pas de peintres, car Picabia est 
combattu très vivement. M. Soffici m’a reproché avec violence dans 
« La Voce », d’avoir parlé de ce peintre ; il ne se passe pas de jour 
où l'insincérité de Picabia ne fasse l'objet de quelque article de 
journal ou de revue. 
A ce moment-là, Tristan Tzara organisait, le premier, 
les manifestations Dada au cabaret Voltaire, à Zurich, en 
1916. Tzara est Roumain et je relève l’allusion de Boche 
détraqué que des méchants lui lancèrent. Il est un des 
meilleurs amis de Picabia qui le tient en très haute estime. 
De New-York comme de Zurich, le mouvement dadaïste 
vint en France, en Angleterre, en Bavière, en Suisse et à 
Genève, où Picabia fit en 1918 une exposition de dessins 
qui émurent la critique et l’opinion par la bizarrerie de leur 
conception. Un bulletin s’imprima dans plusieurs pays et
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.