3 2 
qu’une formule acquise et c’est de cela qu’il faut les aimer. 
C’est au moment redoutable de l’âge mûr, où l’on regarde 
déjà, de loin, s’envoler les beaux espoirs de la jeunesse ne 
sachant plus sur quelle chimère refermer des bras vigoureux. 
C’est l’heure tragique des reniements, des crimes, des fail 
lites; l’âme se trouve en état d’adultère avec son idéal pri 
mitif, et l’être souffre, en proie aux assauts du démon de 
midi. C’est aussi la bifurcation des chemins, l’affre des 
hésitations et l’invitation à la sincérité absolue pour regarder 
franchement en avant. 
Puis, la souffrance elle-même cristallise ses pleurs. 
L’aube sereine revient d’un jour où l’on doit trouver de 
nouveau la joie de vivre et de se donner avec sérénité, de 
produire et de créer. L’épreuve nécessaire a préparé des 
fruits différents qui ne demandent qu’à mûrir à la saine 
clarté du soleil. Ce que l’on a souffert reste loin dans les 
fonds d’une eau dormante qu’il ne faut pas troubler. 
Des audaces, des errements multiples, des tentatives 
hardies, il reste l’expérience qui permet de progresser. La 
force demeure aussi d’avoir eu le courage d’être soi-même, 
et c’est le premier facteur d’une heureuse continuation.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.