DÉCEMBRE 
au 25 est l’auberge et son bouchon de gui. 
ijL J’esquive la frayée injuste, ô blanche terre. 
Coucou — l’Europe à feu de l’an prochain languit. 
La chanson des fenouils — et te voilà! 
Nous taire 
Enfants des contes si le beau missel en fleurs 
A minuit de ton gré s’ouvre au feuillet de cloches 
Pâles qui sont des jacinthes... 
Qu’en persifleurs 
Les gamins argentent leur paire de galoches ! 
Elle chante un préau, sans arbre, éperdument.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.