Full text: L'empereur de chine suivi de Le serin muet

96 
SCÈNE III 
LE MINISTRE DE LA GUERRE 
Voici les derniers ordres que j’ai donnés : 
Les courroies des fusils seront désormais faites 
en cuir de Russie, 
Afin de masquer l’odeur des aisselles de nos sol 
dats qui n’ont naturellement point d’eau pour se 
laver. 
Les obus seront pourvus d’un œil et de petites 
ailes gravées à leur surface, comme symbole de 
sûreté et de légèreté. 
Des musiciens joueront de la harpe et du violon 
au milieu des batailles afin de masquer d’un son 
fluide 
Le vacarme des canons. 
Tous les hommes morts seront sensés être vivants 
et immortels. 
La victoire nous est assurée. 
TOUS 
Hourrah ! 
UN GENERAL 
Maintenant, Messieurs, qu’on me fasse venir le 
joueur de mandoline. 
Je vais vous lire le chapitre Sarbacane, de mon 
grand livre sur l’art de la guerre. 
UN MARECHAL 
Vous avez l’amour du beau langage. 
Le musicien joue de la mandoline sur un 
rythme de mazurka.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.