Full text: L'empereur de chine suivi de Le serin muet

98 
SCÈNE IV 
La foule entoure Ironique et Equinoxe. 
IRONIQUE 
Que voulez-vous savoir ? 
J’ai un verger sur la côte de Malabar. Il y pousse 
des coloquintes. 
EQUINOXE 
J’ai un poulailler à la terre de Feu, tout rempli 
de pingouins. 
IRONIQUE 
Voyez ! 
Il sort de son chapeau, dont le couvercle se 
soulève, une plante chargée de coloquintes. 
EQUINOXE * 
Entendez ! 
Des cris perçants sortent de son chapeau. 
Un pingouin montre sa tête. 
IRONIQUE 
Je suis moi, Equinoxe. 
EQUINOXE 
Et moi, bien plus moi, Ironique. 
Le pingouin voit les coloquintes, et s’ef 
force de les piquer avec son bec. 
IRONIQUE 
Gardez votre bien, Equinoxe. 
EQUINOXE 
Et vous le vôtre, Ironique.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.