Full text: L'empereur de chine suivi de Le serin muet

SCENE VIII 
Explosions. Cris. Massacre. 
VERDICT 
Tuer, tuer. 
Vous qui avez la force de donner la mort, 
Je vous embrasse. Allez. 
Destruction de ce qui est beau et bon et pur. 
Car le beau, le bon et le pur sont pourris. 
Il n’y a plus rien à faire de toute cette pour 
riture. 
Ceux-ci ne savent plus que mourir ; il leur suffit 
de regarder le ciel. 
Il est plus facile d’être dans les mains de la mort 
que de tenir la mort dans ses mains. 
Raser, raser, raser. Explosion de cervelles. 
A nu, à nu. 
Mettez les corps nus — les âmes seront peu 
vêtues. 
Souillez. — Il faut détruire jusqu’à leur pureté. 
Souillez tout cela, et quand ce sera souillé, 
coupez et taillez. Réjouissez-vous des cris qui 
raclent les gosiers. 
On se jette sur des jeunes filles. 
UNE JEUNE FILLE 
Non, non, pas cela. 
Je n’ai rien fait, je ne veux pas. Je — 
Je vous aime — ah —
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.