Full text: L'empereur de chine suivi de Le serin muet

43 
Il ne dépend pas de la propre volonté de mourir, 
en vérité. 
Dieu lui-même ne sait pas quand il mourra. 
Il est le seul dont la force ne viendra pas de sa 
propre mort. 
Je m’assiérai maintenant sur mon trône; 
Et mon cou se ceindra d’un lacet destiné à cette 
besogne. 
Et lorsqu’ils viendront pour saluer Espher, ils 
se prosterneront devant 
L’Empereur de la Chine. 
Il inscrit sur une pancarte : Espher, Em 
pereur de Chine. 
Voici le mot qui provoque le miracle, 
Le mot de ciment. 
Le support. 
Venez, venez, les lettres sont tracées. 
Chacune a perdu sa seule vertu pour l’unir à la 
vertu de ses sœurs. 
Le mot vivant rayonne. 
Il s’est assis sur le trône et a passé le lacet 
autour de son cou. Il le serre lentement 
Et moi, je suis — 
Je suis — 
Je — 
Il reste immobile définitivement.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.