Full text: L'empereur de chine suivi de Le serin muet

67 
SCÈNE VI 
ONANE 
Pourquoi me regardes-tu avec ces yeux fixes et 
énormes ? 
Je suis la princesse de Chine. 
LA FILLE 
Je ne savais pas que vous étiez devant moi ; 
Mademoiselle. 
ONANE 
Où regardes-tu, folle ? 
LA FILLE 
Ah, ah, j’ai mal dans les oreilles, et j’entends 
mal votre voix. 
ONANE 
Quoi ? 
LA FILLE 
Je suis aveugle et je vois avec mes oreilles, 
Mais on m’a mis des yeux de verre. 
Comme ils sont beaux mes yeux de verre. 
Mon amant me les a donnés parce que je sais 
bien l’embrasser. 
Ils sont bien choisis, 
Et je sais que je suis belle ainsi, je suis 
Magnifique.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.