Full text: L'empereur de chine suivi de Le serin muet

ACTE TROISIÈME 
SCÈNE I 
LE MINISTRE DE LA PAIX 
Depuis quinze ans je prépare la paix, faite 
d’ordre, de vertu et de beauté. 
J’organise l’intérieur, et depuis le ressort jusqu’à 
l’aiguille, je règle les rouages de manière que la 
force mathématiquement transmise 
Marque finalement la grandeur de l’Etat. 
Tout est divisé et classé, de l’inférieur au supé 
rieur, 
De la terre au ciel. 
Sous les pieds de l’Empereur, et pour les distrac 
tions de son existence, 
J’ai créé et entretenu la vie de tout ce qui n’avait 
pas de corps. 
Chaque année est une marche que gravit l’esprit. 
J’ai multiplié les escaliers, et élevé des tours, et 
institué des concours de mâts de cocagne. 
J’ai condensé des tables de la loi et les ai entas 
sées en plusieurs bâtiments où chacun peut les 
consulter. 
Elles permettent de transmuer en poids le bien 
et le mal, comme on transmue en chaleur le mou 
vement. 
Ainsi ai-je pu par le seul jeu de bascules subtiles 
Etablir des catégories d’obèses ou d’étiques, 
Et imposer de dures contraintes pénales à tous
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.