Full text: Vingt-cinq-et-un poèmes

— 
J 
soleil nuit 
son roi de glace et son nom descend 
et apparaît en mer dans le poisson le requin son corps 
gardien maritime 
naître 
voracité ouverte aux sons des lances et de la porte verte 
sois ma sœur en large marche de planète 
trop longtemps j’ai vu squelette les 
mannequins aux parapluies dans la mine blanche 
chaude 
et je dessine le pays et tes bijoux sont des yeux vivants 
la vache accoucha un grand œil vivant de douleur ou de 
fer 
au bord de la mer monte en spirale la sphère 
la tempête 
la vierge écrasa sa chair et mourut dans le désert 
le feu à l’intérieur de grosses pierres volcaniques 
son image et les fruits 
la pluie sera fleur de la famine de la sécheresse 
manteau imperméable de nos cœurs facilite-nous la fuite 
et l’embarcation du seigneur couvert de plantes 
43
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.