Full text: Le siège de l'air

21 
les séraphins et les chérubins montent et descendent sans cesse et sans 
savoir pourquoi les échafaudages blancs 
les créatures des nuages marchent sur des boules de coton elles tamisent 
de la braise dans les lits, elles lancent des javelots aux bosses emplu 
mées et entassent des pierres sur les poteaux indicateurs de corne 
les morts passés à la chaux attendent dans les fauteuils d’ombre claquent 
des mains et aboient 
les étoiles perdent leurs pistils 
les muscles des étoiles se déchirent en deux 
les étoiles agonisent dans leurs volières 
les étoiles se fendent et crachent des attrapes 
les princes sans os coulent comme de la pâte autour des roues de minuit 
la géante à la tête de fer et aux faux mollets quitte sa huche de diamant 
et pose sa colonne d’affichage sur sa tête 
les portes du monde s’ouvrent et se ferment avec fracas 
le temps se transforme en poupée de cire 
sans arrêt le surnéant tire sur l’œuf de l’harmonie
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.