Full text: Le siège de l'air

comme des pompiers pompéiens 
qui pompent la pompe poilue de la pompadour 
et par leurs mignons croupions 
ils lâchèrent d’énormes parachutes de chair 
aux yeux gros et sauvages d’étoiles 
chaussées d’escarpins de parchemin 
et coiffées de chapeaux d’agathe polie 
les deux petits arabes adultes et arabesques 
perdirent toute contenance 
et jetèrent des pierres nouveau-nées et quadrupèdes 
contre les rossignols qui chantaient comme des réveils-matin 
sur les bosses en porcelaine des natures vivantes 
en disparaissant dans la nuit de l’arabie 
arrosée d’attractions d’aaron aromatique
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.