Full text: Le siège de l'air

assieds-toi sur mon orteil 
petit ciel blanc et nu 
reste un costume sans regard 
reste blanc et nu 
laisse les ci-devantes réalités 
raccommoder l’eau 
épiler les âmes 
jeter le dernier mot 
derrière le dernier cœur 
reste blanc et nu 
laisse les auréoles ronronner 
et tamiser leurs pensées 
laisse les roses se promener 
sur la peau d’un nain 
laisse les membres à quatre voix 
agiter des plumes de chair 
reste blanc et nu 
• 
les nuages se déshabillent 
sur des tables charnues 
la chemise de paille embrasse 
l’éponge paradoxale 
prends garde aux rouages des figures 
un marteau va à la rivière 
pour pêcher des clous 
il pêche il pêche 
mais n’attrape pas de clous 
il pêche les clous avec des cornes de souris 
mieux vaudrait les pêcher avec des pince-nez de sang 
ou avec des géants nus
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.