Full text: Le siège de l'air

67 
la petite terre se parachute dans le 
parfumé 
les parachutes les têtes les squelettes les nuages 
les parachutes sont en chair 
les têtes sont des parachutes 
les petits hommes les petites femmes 
les nuages sont des plaies 
les nuages se pâment et se tordent dans leurs lits bleus comme des pays de 
chair les nuages s’entremêlent avec mille sexes comme les mots avec 
la salive 
les petits hommes et les petites femmes chantent dans leurs cages ils 
chantent l’âge et le nu 
les nuages sont nus les nuages sont sans âge 
la salive des parachutes goutte sur les mots les mollets des mots sont nus 
les petits hommes et les petites femmes se pendent 
les mollets bavardent dans les tiroirs 
les petits hommes et les petites femmes se fanent comme les étoiles et 
deviennent de fa boue 
les nuages qui touchent les têtes sont des parachutes 
les têtes mûrissent dans la terre 
les plantes portent des manchons parfumés 
les troupeaux de plantes se transforment en troupeaux de squelettes 
aux têtes des squelettes pousse lentement de la chair 
les mots sont des plantes rapides 
les mots des parachutes les mots des têtes les mots des squelettes les 
mots des nuages 
les parachutes des pendus ont des sexes parfumés 
les squelettes des parachutes les squelettes des têtes les squelettes des 
squelettes les squelettes des nuages 
les nuages et les pendus portent des manchons en chair
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.