86 
se louent comme ring à des sage-femmes et à des cigognes pour y faire leurs 
innombrables rounds ou comme tabourets à deux gigantesques pieds rouillés 
qui y reposent et qui font parfois quelques pas dessus pampam. c’est pour cela 
qu’on nomme aussi les mers pampas car pam veut dire pas et deux pas font 
pampam. 
vous voyez donc qu’on ne consomme monsieur son père que tranche par 
tranche, impossible d’en finir en un seul déjeuner sur l’herbe et le citron 
même tombe à genou devant la beauté de la nature, [illustration 1] 
Dadaland 
A Zurich, en 1915, désintéressés des abattoirs de la guerre mondiale nous 
nous adonnions aux Beaux Arts. Tandis que grondait dans le lointain le 
tonnerre des batteries, nous collions, nous récitions, nous versifions, nous 
chantions de toute notre âme. Nous cherchions un art élémentaire qui devait, 
pensions-nous, sauver les hommes de la folie furieuse de ces temps. Nous 
aspirions à un ordre nouveau qui put rétablir l’équilibre entre le ciel et 
l’enfer. Cet art devint rapidement un sujet de réprobation générale. Rien 
d’étonnant à ce que les “bandits” n’aient pu nous comprendre. Leur puérile 
manie d’autoritarisme veut que l’art lui-même serve à l’abrutissement des 
hommes. 
La Renaissance a appris aux hommes l’exaltation orgueilleuse de leur rai 
son. Les temps nouveaux avec leurs sciences et leurs techniques les ont voués 
à la mégalomanie. La confusion de notre époque est le résultat de cette 
surestimation de la raison. Nous voulions un art anonyme et collectif. Voici 
ce que j’écrivis à propos d’une exposition que nous fîmes en 1915 à Zurich: 
“Ces oeuvres sont construites avec des lignes, des surfaces, des formes et des 
couleurs. Elles cherchent à atteindre par delà l’humain, l’infini et l’éternel. 
Elles sont un reniement de l’égotisme des hommes. . . . Les mains de nos 
frères au lieu de nous servir comme nos propres mains étaient devenues des 
mains ennemies. Au lieu de l’anonymat il y avait la célébrité et le chef d’oeuvre, 
la sagesse était morte. . . . Reproduire c’est imiter, jouer la comédie, danser 
sur la corde raide. ...” 
En 1915, Sophie Taeuber et moi, nous avons réalisé les premières oeuvres 
tirées des formes les plus simples en peinture, en broderie et en papiers collés. 
Ce sont probablement les toutes premières manifestations de cet art. Ces 
tableaux sont des Réalités en soi, sans significations ni intention cérébrale.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.