au pied d’un arbre élastique 
les ondulations de l’orchestre 
galopent en révérences 
j’ai visité 
Paris 
New-York 
Londres 
Berlin 
Zurich 
Bruxelles 
Moscou 
je vivrai dans ces villes 
mais je n’y retournerai jamais 
monsieur il n’y a aucun danger 
oh? oh? oh? 
il fait un temps magnifique 
les oiseaux ont leurs plumes lisses 
et chantent le long d’une haie 
ma chambre est toute petite 
elle est jolie 
illuminée par le triste soleil 
la vie loterie 
dans un fauteuil désespéré 
France héroïsme 
dans le lit qui aboie 
au bidet de la lune 
tes grands-parents 
comprimèrent les fleurs 
des programmes déshabillés 
pour montrer les lèvres triples
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.