Full text: 4(1922), juin-juillet = Nr. 27 (27)

204 
L’ORIGINE D’INSTRUCTION 
On est généralement convaincu que l’Établissement 
Officiel de la rue de Madrid peut seul insuffler le savoir 
musical. 
Moi, je veux bien; mais je me demande — à mains 
jointes — pourquoi nous autres musiciens nous sommes 
contraints de recevoir un enseignement d’Etat, alors que 
les peintres et les littérateurs jouissent de la liberté de 
s’instruire où ils veulent et comme ils veulent. 
J’ai toujours dit qu’en Art il n’y avait pas de Vérité 
— de Vérité unique, s’entend. Celle qui m’est imposée 
Ï )ar des Ministres, un Sénat, une Chambre et un 
nstitut me révolte et m’indigne — bien qu’au fond cela 
me soit assez indifférent. 
D’une seule voix, je crie : Vivent les Amateurs ! 
Erik SATIE.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.