Volltext: 4(1922), juin-juillet = Nr. 27 (27)

FRANCIS POULENC 
223 
On est triste de voir une œuvre de l'importance esthétique de 
Mavra livrée aux scalpels de musicographes normaliens que seuls 
les « tics » planaire<b ou poli/tonaux de tel ou tel monsieur intéressent. 
« Parmi les musiciens il y a les pions et les poètes » disait Satie. 
« Les premiers en imposent au public et k la critique ». Il n’y avait pas 
besoin de Æaora, mon cher Strawinsky, pour me convaincre que vous 
êtes un vrai poète. Cette œuvre merveilleuse ne fait cependant qu’aug 
menter l’immense admiration que j'ai pour votre musique depuis le jour, 
où en 1913, alors bien jeune, j'ai été bouleversé par le Sa:rej> du Prin 
temps. 
Dix années se sont écoulées depuis et le public acclame maintenant 
cette œuvre qu'il haïssait de toutes ses forces autrefois. Bien plus il 
réclame de Strawinsky un nouveau « Sacreo », toujours « plus moderne », 
plus polyphonique, ne se rendant pas compte qu'un chef-d'œuvre est 
un point à la ligne. Mais Strawinsky, comme Picasso et tous les artis 
tes riches dédaigne le filon k exploiter. Il change de forme et de tech 
nique à chaque œuvre ; ne nous y méprenons pas, Æavra est le com 
mencement d'une nouvelle manière. 
Beaucoup de gens considèrent Æavra comme une parodie du style 
de Rossini et Verdi. Rien de plus faux. Il existe en musique une « forme 
opéra » comme il y a la « forme sonate » ou la « forme rondeau ». Libre 
k chacun de s'en servir. Strawinsky n'a fait que renouer la tradition de 
Glinka-Tchaïkowsky comme il serait k souhaiter que nos musi 
ciens suivissent la lignée de Gounod-Bizet. 
Il n’est pas douteux que Glinka et Tchaïkowsky sont deux grands 
musiciens. 
Pourquoi donc reprocher à Strawinsky de les avoir pris pour 
modèle. 
C'est enfin à l’harmonie de Æavra que l’on s'attaque pour lui 
reprocher son peu d'originalité. Il est amusant de constater à ce propos 
que les musiciens de la génération post — Debussy grisés par les « har 
monies rares » ont pris l'habitude de considérer comme banale une 
résolution d'accords parfaits. 
Nous sommes à une époque de nivellement où tous les accords 
nous apparaissent sur le même plan. C’est donc dans un autre domaine 
qu'il faut chercher la nouveauté.
	        
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.