Full text: 4(1922), février = Nr. 25 (25)

LE THÉÂTRE 
67 
de l'amour, qui rend à Christy “ même le Seigneur Dieu pitoyable, qui 
s'ennuie tout seul pendant des siècles sur son trône d'or " ; l'amour qui 
ouvre son cœur à la croyance des paroles charmantes— “boniments " 
lorsqu'elles étaient “débitées" à d'autres. 
La bénédiction du père, du cabaretier Michel-Jacques, aux deux 
jeunes gens a un parfum, une simplicité biblique, — “Allez et multi 
pliez... " — qui donne à ces paysans irlandais une dignité antique. 
L'arrivée du vieux Mahon, au crâne fendu mais droit sur ses 
jambes, anéantit la légende du pauvre Baladin et la seconde tentative 
qu'il fait de tuer le revenant ne parait plus à ses admirateurs qu'une 
odieuse brutalité. 
Alors le Baladin s'en ira par le “vaste monde", écœuré de l’in 
constance des foules, mais reconnaissant tout de même envers celle qui 
a fait de lui un héros dont la légende lui vaudra de la gloire le long 
des routes. 
Emma CABIRE.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.