Full text: 3(1921), décembre = No. 6 (6)

— 352 — 
EXPOSITION 
C’est en un café, au 103 du boulevard Montparnasse, que se 
tient la troisième exposition ambulante de peintres et sculp 
teurs, où voisinent des noms célèbres et d’autres qui ne deman 
dent qu’à l’être. Voici Othon Friez et Charles Guérin, Favory 
et Sabbagh, Barat-Levraux et ses fleurs solidement peintes et 
pleines de charme (ces deux qualités opposées sont chez lui 
réunies avec maîtrise); Mondzain, Ramey, avec un beau nu 
dans un intérieur; Clergé et sa Naïade dans les rochers, œuvre 
riche de couleurs; Chavenon, sensible peintre; Ekegarth et son 
paysage qui sent la pluie prête à tomber; Ortiz, moelleux 
manieur de matière; Gleizes, Zadkine, le sculpteur audacieux, 
représenté ici par des aquarelles; Feder, bon dessinateur et 
bon peintre; Medjisky, Astory, Savin, du Marboré, l’homme des 
sanguines, avec une composition de nus en plein air; Rubzac, 
Cériat, Barth, Delatousche, en qui il faut avoir grande confiance; 
Trochain, Zavado, Widhopf, Serge Romoff, le bon critique, pein 
tre à ses heures, le réaliste Le Sconezec, Gallien, graveur de 
grand avenir, et tant d’autres. 
Chez les peintres femmes, comme le disait un mordant artiste, 
beaucoup sont femmes, c’est-à-dire que leurs œuvres sont sédui 
santes, mais peu sont peintres. Mais parmi celles qui possèdent 
de grandes qualités techniques, il faut citer : Chantal Quen 
neville, dont les œuvres dégagent une émotion pure sous une 
forme serrée; Mme Fuss-Amoré a le sens de la vie des foules et 
des parades foraines; Ghy Shemm est coloriste et sensible; 
Hammet est bonne portraitiste; Crissay peint solidement. 
Peu de sculpture : un beau torse de Indenbaum, une tête 
vivante de Loutchansky; enfin un chat en bois sculpté d’André 
Lasserre, dont c’est la révélation.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.