Full text: Numéro 12 = 1921, Mars (12)

244 
ÇA IRA ! 
Amsterdammer „ les esquisses pari 
siennes “Les grands Boulevards,, qui 
donnèrent à Van Deyssel l’occasion 
d’une étude très étendue dans “De 
Nieuwe Gids„. La publication de ces 
“esquisses,, qui furent de grande impor 
tance pour la rénovation des lettres 
néerlandaises, dut être suspendue parce 
qu’elles donnaient l’insomnie au rédac 
teur du “Nieuwe Amsterdammer,,. 
Antony Kok publia des vers cubistes 
dans “Holland Express,, (1917). 
Moi-même je publiai dans “Het Getij,, 
des proses moder es entre autres “Com 
positions littéraires, expressionnistes,, 
“Culture des dieux,, “Le volontaire,, et 
“La tache noire,, tandis qu’en 1913 déjà 
je publiais dans l’hebdomadaire “Een- 
heid„ des rêves futuristes. 
Les “Oorlogsverzen in staccato,, de 
A.H. Feis édités en 1914 furent remar 
qués par le poète Penning et appréciés 
par Albert Verwey. 
Leiden, 1921 
(Pays-Bas) 
Un chant de l'exil 
La grande patrie de tous, la terre humaine existe ; 
Je ne puis respirer sans elle. 
Son âpre haleine écarte l’horizon et suscite des ailes 
comme l’haleine amère et saline du large. 
Des vagues d’humanité, messages des antipodes, écrasent à nos rives 
leurs déflagrantes décharges. 
Aux heures de son entier déchirement, je n’ai pas renié ma grande patrie. 
Mais elle a beau capter le vif de notre esprit, 
et notre cœur lui-même a beau en être mépris, ‘ 
les fibres douloureuses et profondes de notre être 
demeurent nouées au pan de terre qui nous vit naître 
et nous épanouir au miracle de vivre, 
elles nos pantelantes fibres gonflées d’émoi, nos plus souffrantes et 
plus vibrantes fibres. 
O le mal du pays quand même et malgré tout ! 
Malgré toutes les raisons ce mal vraiment d’amour ! 
Je l’écarte le jour mais il me hante en rêve ; 
alors mon cœur éclate et crève, 
et au fond de mon rêve s’irruent à flots les larmes, 
se gonflent les sanglots, et ma fierté désarme, 
et je pleure dans mon rêve comme un enfant, vraiment, comme un enfant.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.