Full text: Manifestes, Manifeste, Manifest, Manifes, Manife, Manif, Mani, Man, Ma, M

15 
le délire du poète naît d’une écorce cérébrale 
riche et bien nourrie. 
Dans le délire qui est bien plus beau que le 
rêve il y a toujours le contrôle de la raison (c’est 
un fait prouvé scientifiquement), le contrôle 
de la conscience qui dans le rêve naturel 
n’existent pas. 
Ce n’est pas le contrôle de la froide raison 
dont parle Platon, mais d'une raison élevée 
à la même hauteur, mise dans le même plan de 
l’imagination. 
Le délire est comme une convergence intense 
de tout notre mécanisme intellectuel vers un 
désir surhumain, vers un élan conquérant de 
l’infini. 
Le délire est faux absolument faux dans 
la vie. Mais il est vrai pour le sujet qui le pro 
duit et pour ceux qu’il réussit à mettre dans 
son état, à envelopper de la même atmos 
phère. C’est-à-dire il est vrai sur un autre 
plan que le plan ordinaire. Il est vrai dans ce 
plan extrahabituel que nous appelons l’Art. 
Le délire est la faculté qu’ont certaines gens 
de s’exciter naturellement jusqu’au transport, 
d’avoir un appareil cérébral si sensible que les 
phénomènes du monde peuvent mettre en cet 
état de fièvre et de haute fréquence pnemo- 
nique. 
La raison le suit. La raison l’aide à s’orga
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.