Full text: Manifestes, Manifeste, Manifest, Manifes, Manife, Manif, Mani, Man, Ma, M

écrivant chacun un vers de la première chose 
qui nous venait à la tête. 
Le résultat .dans ce cas est très semblable 
aux poèmes faits avec des phrases découpées 
mais il souffre du même défaut que nous venons 
d’expliquer. 
Je trouve qu’actuellement, il y a peu ce 
poètes qui nous donnent la sensation de tel 
dans leur œuvre générale. Hier, c’était Apolli 
naire le seul qui donnait cette sensation, 
aujourd’hui, parmi ceux que je connais à faid, 
il n’y a que Tristan Tzara et Paul Eluard. 
Tzara arrive presque toujours à domer 
les degrés de bouleversement suffisant mur 
prouver que la charge était forte. 
Eluard, ah ! si Eluard voulait...
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.