Full text: Manifestes, Manifeste, Manifest, Manifes, Manife, Manif, Mani, Man, Ma, M

73 
un spectateur qui regarde tout à fait de dehors, 
ce serait notre poésie qui aurait beaucoup plus 
l’air de poésie de fous, que celle des véritables 
aliénés. • •*#*** 
Ils sont beaucoup plus près de l’Académie 
Française que nous, et très souvent leur poésie 
à côté de la nôtre serait pour tout le monde la 
sagesse même. 
Évidemment je préfère la poésie des fous à 
celle qu’on appelle la bonne poésie. Entre le 
livre d’un fou et un livre de Rostand, certaine 
ment je préférerais acheter celui du fou. Mais 
entre le livre d’un fou et un livre de Paul Eluard, 
je préfère le livre de ce dernier. 
L’imagination des fous est une imagination 
dégringolante et quand elle n’est pas d’une 
vulgarité incroyable, elle est d’une incohérence 
banale. 
Un médecin me soutenait un jour que la 
poésie étant un fruit de l’inconscient, tout le 
monde peut être poète. Cette affirmation ne 
mérite pas de réponse. 
Socrate a dit « que les poètes composent 
par instinct, de la même façon que les oracles, 
sans avoir conscience de ce qu’ils disent. » 
On veut toujours voir dans la soudaineté et 
la fièvre de l’inspiration une preuve contre la 
réflexion. 
Le poète se sent pris par une force irrésis
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.