Full text: La lune ou le livre des poèmes

1 i 4 
ÉVASION 
J’ai sonné 
On m'a ouvert la porte 
Je suis entré 
Nul n’a vu le poème qui est entré devant moi 
O ce dieu qui nous donne la main 
Nous les poètes nous les saints 
On nous ouvre la porte et l'on nous dit 
Bonjour Monsieur il fait froid aujourd'hui 
Oui pas mal et vous merci 
Un jour un jour les aveugles verront 
Et les sourds entendront 
Ah mon Dieu 
Les poètes ne seraient-ils plus seuls avec leur dieu 
Marche marche tout au fond 
Monte tout au haut tout au haut de la maison 
Monte monte sur la maison 
Et promène-toi sur les toits comme un couvreur 
Et crie dans les cheminées 
Ohé comme un ramoneur 
Et maintenant assieds-toi donc dans la gouttière 
Et balance tes pieds 
Sur la ville qui court au ras de terre 
Mais voici que tes jambes s’allongent 
Les pieds vont toucher le trottoir 
Lève-toi et traverse la ville 
En causant avec ton dieu
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.