Full text: La lune ou le livre des poèmes

Et tu copies la nature avecque tes pinceaux pour 
l’emporter dans ta maison 
Et la mettre dans un cadre doré pauvre bai- 
seur de paysages 
Et dans ta ville fille du fil-à-plomb tu dis Ah 
dans les temps anciens 
Tu es pourtant bien jeune Seigneur et tu n’es 
pas encore un homme 
Et je suis donc majeur avant toi moi qui fais 
passer l’homme avant l’herbe 
Et pourtant je suis jeune aussi puisque j’écris ce 
poème assis dans l’herbe 
SANS FIL 
Les paysages remuent dans le ventre du dé 
sespoir gris 
Tous les oiseaux sont naturalisés 
L'amour est sous l’édredon 
Le coeur fait des plis
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.