Full text: La lune ou le livre des poèmes

Paris est toujours là 
Comme il a de beaux yeux 
On dirait qu'il fait sa prière 
Il y a au bout des doigts 
Des souvenirs et de l'espoir 
Et les doigts savent des mélodies qui prennent 
11 y a quelque chose de doux qui s’enroule 
Et l'on dit oui 
Et les yeux de l’homme s’enrichissent 
De tout ce qu’on leur donne 
Et de tout ce qu'ils volent 
Ils sont très riches les yeux 
Car tout ce qu’ils voient est à eux 
Mais ils n’ont pas encore vu 
Tout ce que l’on peut voir 
Et demandent 
Où peuvent-ils enfouir leurs admirations 
Les yeux 
Et puis il n'y a plus d’images 
On disparaît dans quelque chose qui n’est pas 
quelque chose 
Chantons et dansons au bord de la Mer 
Tandis qu’ils vont chercher le Soleil 
Oui vient de tomber au fond 
Les mots sont tièdes comme la chair et ondoya
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.