Full text: La lune ou le livre des poèmes

VERNISSAGES 
Je fus le i or Mars de 1918 
Chez Rosenberg où le peintre Herbin 
Exposait des tableaux 
Rue de la Baume 
C'est une rue 
Où Ton 11e voit que de la pierre 
Et l'on se dit en y entrant 
Y-a-t-il des hommes ici 
On pousse la petite porte entr'ou-verte 
Et l’on en trouve 
Tiens Cendrars bonjour 
Tiens Soupault vous arrivez 
x\loi je pars comment allez-vous 
Ça va Bonjour Severini 
Bonjour cher ami 
Bonjour Max Jacob 
Canudissimo Canudissimo 
N’est-ce pas que c’est joli 
C’est Cocteau qui a trouvé ça 
Il est plein d’esprit ce garçon-là 
Je viens de lire un livre admirable 
Il n’est ni de ce temps-ci 
Ni d’un autre 
Il n’est ni cela ni ceci 
Je dis qu’il est tout simplement admirable 
C’est le Journal d’un converti
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.