Full text: La lune ou le livre des poèmes

JE SUIS NOIR ET LE NOIR 
FAIT PLEURER LES HOMMES JE SUIS 
HAÎ DES HOMMES JE NE CONNAIS DES HOMMES QUE LES 
PLEURS ET LES SANGLOTS JE PASSE MA VIE DANS LES ÉGLISES CES GA RES 
SILENCIEUSES d’oU LES TRAINS PARTENT POUR LE CIEL HOMMES n’aVEZ PAS 
PEUR DE MOI NE ME HAISSEZPAS QUAND VOUS ETES COUCHÉS SUR MOI VOUSETES PLUS 
HAU r QUE LES AUIRESJE SUIS UN PIÉDESTAL UN PIÉDESTAL NOIRIL ESI VRAI MAISd'oU 
L’ON VOI IDE HAU F O SI VOUSSAVIEZ COM M E l'on VOIT DE HAU I QJU A NI) ON ES T COUCHÉ 
SU R MOI O SI VOUSSAVIEZ VOUS LES HOMMES QUI AIMEZ TAN L A VOIR DE HAUT n’aYEZ 
PAS PEURDU NOIR LES TRAINS INVISIBLES PARTENT POUR LE CIELTOU LES LFS SECONDES 
MONTEZÉÎ ENDEZ-VOUSCESONTDES SLEEPING—CARSJE SUIS I LOUAI DE DÉPARTJESUIS 
NOIRJE SUIS NOIR c’EST UN LONG LONG TUNNEL COMME LE DÉSESPOIR M AIS IL DÉBOU 
CHE 4 DANS* 1 A * CLARTÉ * OU * VIENT * d’aRRIVER* GUILLAUME * APOLLINAIRE 
MES AMIS MES AMIS COMME EST BEAU UINFINI 
NOUS SOMMES DES CIRCONFÉRENCES
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.