Full text: La lune ou le livre des poèmes

225 
LES JOURS 
I 
M oi tandis que je respire très régulièrement 
et que je parle un langage humain 
Je coule dans mon génie les travaux des hom 
mes pour en faire un poème humain 
Un poème plus humain que les hommes qui sont 
tous en moi avec leurs jours dans les miens 
J’ai commencé avant eux et peut-être que je 
verrai d’autres commencements et d’autres fins 
Moi qui suis assis dans une maison de Paris au 
jourd’hui telle date tel mois et telle année 
Point où se pique la pointe du compas qui trace 
la circonférence graine au cœur du fruit
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.