Full text: La lune ou le livre des poèmes

226 
Je vois au moins deux. Ciels différents chacun a 
son Soleil etpartout je vois de l’ombre et des mains 
Et des peuples qui sont descourbes dessins d'orne 
ment. compliqués mais mon regard va sur des rails 
De tout de que je vois et de tout ce qu'ils ont fait 
je vais faire je fais la réalité à l'endroit 
Ventre tête et Ciel verticale habituelle et les villes 
si lourdes se traînent sur le sol femelles pleines 
Femelles faites avec les mains et fécondées par la 
pluie et le beau temps de l'enfer ah ah hououou 
Il faut des cris pour mettre bas toutesles heures des 
hommes ont eu des plis et des faux-plis ah ah 
Je suis celui qui vient au dessus et qui regarde long 
temps mais je ne mets pas la main sur mon cœur 
Ma bouche est horizontale il y a de la paix entre 
les choses et moi etje n’ai pas de date de naissance 
Ou a n cl e t o ù c ’ e s 11 o u j o u r s e t p a r t o u t a v e c d e s p i e d s 
des mains et des têtes des pierres et de l’or pour 
ritures et parfums 
Peuples morts que je regarde vivre c’est le temps 
de notre nouvel an voici je vous souhaite Bon 
ne année
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.