Full text: La lune ou le livre des poèmes

Ils sont si doux ces innocents 
Quand ils nous traitent cle fumistes 
Avec des airs si bien pensants 
S'ils sont parfois d’humeur bêchante 
Soyez bons et indulgents 
Elle est plus bête que méchante 
La bêche de ces pauvres gens 
Us sont déjà bien trop à plaindre 
D’avoir pareille infirmité 
Qu' ils n’aient au moins plus rien à craindre 
De notre supériorité 
Soyez bons pour les passéistes 
Donnez un sourire en passant 
Quand ils vous traitent de fumistes 
Us sont si doux ces innocents 
POÈME ANECDOTIQUE 
POUR SERVIR A L’HISTOIRE LITTÉRAIRE DE NOTRE TEMPS 
à Guillaume Apollinaire. 
\f ous souvient-il mon cher ami 
Qu’un jour je vous dis 
Il nous faut du théâtre 
C’était dans votre chambre d’hôpital
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.