14 
20 
Tombe tombe 
Avalanche des solitudes 
Sur les vacances de mes yeux 
Les regards de l'inquiétude 
Montent vers les petits oiseaux et les cloches 
ambulantes 
Avalanche intérieure et consciente 
Le ciel se déchire comme une colombe 
Les yeux migrateurs sont dans l’embarcadère 
Attendant le virage de la nuit qui tombe tombe 
La nuit qui est riche comme la capitale 
Farcit les coins du silence inégal 
Brossez sans vent le rideau du jour 
Hier au milieu d'une transmutation saisissable 
Tristement s'en allèrent les acrobates et l'amour 
Vers les rives du regard patauger sur le sable
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.