21 
30 
Sa voix monte le long des pluies 
Appelant au secours au bord des inconsciences 
Ils sont venus cette nuit 
Cambrioler le silence 
Comme une blanchisserie 
Les voyages des somnambules en lumière de 
finesse 
Respirent mes divagations 
Quand viennent les poètes avec les fleuves amis 
Apporter les coussins de la tendresse 
Je mets des souliers neufs à mes chansons 
Les voleurs cherchent des pyramides dans les 
yeux calmes et sans musique 
Dans les beaux yeux des dromadaires 
Ou dans les spirales d’air 
Qui déplacent les danseuses géographiques
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.