27 
Moulin à vent sur la prairie 
Moulin moulin prenez garde aux aveugles 
Qu’as-tu donc aujourd’hui 
Moulin de ma conscience comme il est loin 
notre pays 
Les barques voguent sur la lumière surélevée 
Semblables aux mots des poètes aimés 
Ou bien aux éventails de la saison 
Sur le chemin de l’adieu normal 
Petits palmiers de la frontière des diapasons 
Tous les aveugles ont des aimants aux doigts 
A cause des pressentiments de douleur végétal
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.