Full text: Les mamelles de Tiresias

— i 7 ~ 
J’ajoute qu’à mon gré cet art sera moderne, simple, rapide 
avec les raccourcis ou les grossissements qui s’imposent si l’on 
veut frapper le spectacteur. Le sujet sera asse% général pour que 
l’ouvrage dramatique dont il formera le fond puisse avoir une 
influence sur les esprits et sur les mœurs dans le sens du devoir 
et de l’honneur. 
Selon le cas, le tragique l’emportera sur le comique ou inver 
sement. Mais je ne pense pas que désormais, l’on puisse supporter, 
sans impatience, une œuvre théâtrale où ces éléments ne s’oppose 
raient pas, car il y a une telle énergie dans l’humanité d’aujour 
d’hui et dans les jeunes lettres contemporaines, que le plus grand 
malheur apparaît aussitôt comme ayant sa raison d'être, comme 
pouvant être regardé non seulement sous l’angle d’une ironie bien 
veillante qui permet de rire, mais encore sous l’angle d’un opti 
misme véritable qui console aussitôt et laisse grandir l’espérance. 
Au demeurant, le théâtre n’est pas plus la vie qu’il interprète 
que la roue n’est une jambe. Par conséquent, il est légitime, 
à mon sens, de porter au théâtre des esthétiques nouvelles et 
frappantes qui accentuent le caractère scénique des personnages 
et augmentent la pompe de la mise en scène, sans modifier toute 
fois le pathétique ou le comique des situations qui doivent se 
suffire à elles-mêmes. 
Pour terminer, j’ajoute que, dégageant des velléités littéraires 
contemporaines une certaine tendance qui est la mienne, je ne pré
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.